top of page

2 - Témoignage JMJ

Dernière mise à jour : 1 déc. 2023



Moi c’est Kélian, j’habite à Loos depuis 6 mois pour mes études d’animateur équestre et je suis originaire de l’île de la Réunion. J’ai eu le privilège de pouvoir participer au festival organisé par le Chemin Neuf et aux Journées Mondiale de la Jeunesse, au Portugal cette année.

Je suis baptisé mais je n’ai jamais grandi dans la foi. Quand Aimie m’a proposé de participer à ces JMJ, je me suis dit que ce serait peut-être l’occasion de me rapprocher de Dieu. En effet, jusqu’ici la religion et Dieu j’en ai entendu parler que par ma mamie, qui est très croyante mais je ne m’y intéressais pas plus. Quand j’ai rencontré Aimie, je savais qu’elle était aussi très croyante et qu’elle désirait pour moi que je rencontre Dieu. Malheureusement il n’y a pas de recette magique pour avoir cette rencontre, je me suis donc petit à petit intéressé à la religion, j’allais à la messe de temps en temps, mais rien de beaucoup plus concret.


Lors du festival à Portimao, j’ai eu la grâce de ma toute première rencontre avec Dieu, pendant la soirée de la miséricorde. Au début de la soirée, je ne savais pas trop quoi faire, j’étais un peu perdu, tout le monde avait la foi, et moi je ne savais pas trop où me positionner.

Je me suis posé devant la croix et j’ai ressenti l’amour de Jésus pour la première fois de ma vie.

J’ai donc écrit une lettre à Dieu, car c’était un des ateliers proposé ce soir-là. Dans cette lettre, je lui ai demandé pardon, parce que j’ai réalisé que je lui avais tourné le dos, je lui ai dit que je réalisais qu’il avait toujours été là pour moi, mais c’est moi qui ne le voyais pas, que je réalisais maintenant qu’il a toujours été présent dans ma vie. Par la suite, j’ai participé à un atelier appelé le « cœur à cœur », où j’ai pu exprimer ce que je vivais à deux personnes présentes pour m’écouter et prier, pour et avec moi. Ce partage a été mon deuxième temps fort. Au travers de ces deux personnes, j’ai ressenti à l’intérieur de moi l’amour de Dieu, c’était chaleureux, aimant et sans jugement.

Aujourd’hui j’ai donc commencé un cheminement afin de pouvoir faire ma première communion et ma confirmation.




Moi c’est Aimie, je vis à Haubourdin depuis 2 ans maintenant, pour mes études de psychologie, et je viens également de L’île de la Réunion. J’ai grandi dans une famille catholique, et j’avais déjà la foi, j’envisageais les JMJ comme une occasion de rencontrer d’autres jeunes chrétiens parce que parfois, dans la vie quotidienne, on a un peu l’impression d’être seule dans cette foi. Dès les premiers jours, j’ai été très touchée et interpellée par l’unité de tous les jeunes. Voir des drapeaux du monde entier, des jeunes parlant d’autres langues, avec une autre culture, mais qui étaient tous là pour Dieu. C’était tout simplement magnifique !


D’ailleurs, le moment qui a été le plus fort pour moi, ça a été lors de la veillée de prière, pendant l’adoration.

Je voyais des milliers de jeunes autour de moi, à genou devant le Saint Sacrement, c’était un moment très fort, où je me suis dit « pour qu’un million de jeunes soit à genoux, en silence, c’est clair que ce n’est pas n’importe qui devant nous ». Devant nous c’était Jésus et ce moment m’a rappelé combien on est fort lorsque Dieu est dans notre vie.


On a donc eu des grâces individuelles et personnels mais aussi en tant qu’amoureux. En effet on s’aime depuis presque deux ans maintenant et au travers des ateliers, enseignements proposés, on a eu l’occasion de beaucoup discuter. On a appris à encore mieux se connaître et à grandir ensemble dans les valeurs chrétiennes. Cela a donc été très formateur pour nous. Les JMJ ce n’est pas toujours facile et nous avons eu quelques épreuves : la chaleur, la foule, la maladie, la fatigue. Ces épreuves ont été l’occasion pour nous de travailler notre patience, notre attention et notre amour pour l’autre, malgré nos fatigues respectives, et je pense que cela nous a beaucoup fait grandir pour notre futur ensemble.


On voudrait finir avec une des choses que le Pape nous a dit et qui nous a beaucoup touché : « Chers jeunes, si vous êtes ici c’est que le Seigneur vous a appelé. Il t’a appelé par ton nom, personnellement dès le sein de ta mère. Cher jeune, tu es aimé par Dieu tel que tu es, sans masque, sans maquillage. Et tu as ta place dans l’Église. L’Église est pour tous. N’aie pas peur, aie confiance. Dieu t’aime et tu es précieux à ses yeux.



Kélian Tsang et Aimie Trovalet


101 vues

Posts récents

Voir tout
Logo blog brun.png

Nouvelles - Articles - Vidéos - Photos 

Nous publierons ici peu à peu des nouvelles de la communauté, des articles du Veilleur, des vidéos et des photos. Abonnez-vous au blog pour être notifié des nouveautés.
Bonne lecture!

bottom of page