Famille Marie-Jeunesse

La Famille Marie-Jeunesse

… pour que les jeunes aient la Vie!

Une communauté

famille 201501

Pour la Beauté et la Joie de Dieu, vivre tout l’Évangile avec Marie dans l’unité, la fraternité et la charité joyeuse. Ainsi s’énonce le charisme de la Famille Marie-Jeunesse, jeune communauté née à Québec au début des années 80. Dans un monde où les jeunes sont en quête de sens et de repères, la FMJ voit se lever toute une génération de jeunes, heureux de suivre le Christ! Ayant comme mission principale l’accueil et l’évangélisation des jeunes entre 15 et 30 ans, la communauté cherche aussi, toujours en communion avec l’évêque local, à répondre aux besoins de l’Église là où elle est implantée. Reconnue en association publique de fidèles de “type communauté nouvelle” par le diocèse de Sherbrooke, la Famille Marie-Jeunesse a maintenant cinq maisons situées à Québec et Sherbrooke (Canada), l’Île de la Réunion (Océan Indien), Ciney (Belgique) et Tahiti (Polynésie française).

En plus des centaines de jeunes qui fréquentent ses différentes maisons, la communauté compte aujourd’hui 135 membres engagés, frères et sœurs, dont 17 prêtres. Des familles s’engagent aussi, dans leur milieu respectif, à vivre le même idéal. Depuis 2009, une société de prêtres de droit diocésain a été formée à l’intérieur de la Famille Marie-Jeunesse. Cette société veille aussi sur une trentaine de frères de la communauté qui aspirent au sacerdoce.

Vie contemplative et missionnaire

Porteuse d’une spiritualité mariale et eucharistique, la FMJ se rassemble autour de la prière du chapelet, de l’Eucharistie et de l’adoration quotidienne, avec quatre heures de prière par jour. À côté de cet aspect contemplatif, le dynamisme missionnaire est intense et le travail ne manque pas! Désirant répondre aux besoins pressants de la Nouvelle Évangélisation, la communauté organise chaque année, par pays, plusieurs rassemblements de jeunes, week-ends de ressourcement et soirées de prière hebdomadaires. Selon les invitations, la FMJ prend aussi la route pour témoigner dans les écoles, organiser des missions paroissiales, participer à la vie diocésaine ou à des missions à l’extérieur du pays. Avec une moyenne d’âge de 28 ans et le défi très présent de la formation des membres, la communauté s’appuie sur l’expérience des communautés de tradition ancienne et grandit à l’ombre du “grand chêne” de l’Église et de ses pasteurs.

Lire plus sur la mission de Marie-Jeunesse: Avec Jésus... sauver une génération!

École Internationale d'Évangélisation et formation

Située à Sherbrooke, l’École Internationale d’Évangélisation de la FMJ rassemble annuellement une trentaine de jeunes de plusieurs pays du monde pour une année de formation et de discernement. La communauté offre à ceux qui s’engagent une formation académique en pastorale. Cela, sans compter la riche formation humaine et spirituelle dispensée au quotidien à travers les partages, la vie communautaire et missionnaire, l’accueil des jeunes et la vie de prière. De plus, une formation théologique universitaire est offerte aux membres de la FMJ avec des professeurs de qualité, amoureux du Christ et de son Église. Après un temps à l’École Internationale d’Évangélisation, plusieurs jeunes s’engagent comme chrétiens dans le monde et fondent des familles chrétiennes, soutiennent leur paroisse, deviennent prêtres diocésains ou rejoignent des communautés de tradition ancienne.

Malgré le pessimisme ambiant, le Seigneur appelle encore aujourd’hui et c’est avec joie que ces jeunes consacrés s’engagent au service du Seigneur! D’un bout du monde à l’autre, la FMJ désire demeurer lueur d’espérance pour les plus âgés et pour l’Église et annoncer l’Évangile… pour que les jeunes aient la Vie!

 Annie Laberge, fmj. (Paru dans l’Osservatore Romano – mai 2011)

Une mission d'accueil

Les auberges Marie-Jeunesse sont des lieux d'accueil pour les jeunes et groupes de jeunes qui désirent vivre une expérience de foi au sein de la communauté, dans un esprit de famille. Chacun est invité à partager le quotidien de la maison: les tâches, les moments de prière, les activités fraternelles (musique, sport, théâtre), les animations de toutes sortes et les temps communautaires.

Photos01 Photos02 Photos03
Photos04 Photos05 Photos06

Tu désires rencontrer la communauté?

Il est possible pour toi de découvrir la Famille Marie-Jeunesse à l'occasion d'un séjour dans une auberge. Contacte-nous!

TÉMOIGNAGES DE JEUNES

sur la Famille Marie-Jeunesse

Du début à la fin de mon séjour, je vous ai observés et je vous ai écoutés prier. Prier avant de cuisiner, avant et après avoir mangé, dans la voiture, dehors en marchant, en vous levant et en vous couchant. Vivre les temps d'adoration et respecter le silence de nuit... toutes ces habitudes m'ont impressionnée et fascinée. Comment se donner avec tant d'ardeur à Dieu? J'ai cru comprendre que vous le faisiez avant tout par amour pour Dieu. [...] Ce que j'ai trouvé beau chez vous, c'est de voir à quel point vous êtes unis dans la foi. Le bonheur se lit sur vos visages et s'entend dans vos paroles. Comme des amoureux, vous êtes joyeux auprès de Dieu; fidèles, vous lui faites confiance et vous vous donnez entièrement à lui.
Shani Richard-Bégin, 18 ans, jeune

 

En vivant le charisme de Marie-Jeunesse mon cœur guérit peu à peu et s'ouvre à une nouvelle manière de vivre qui me rend réellement heureuse. Alors, mon quotidien devient vraiment une école de vie où, chaque jour, j'apprends et je découvre de nouvelles choses sur moi-même, sur ma relation aux autres et sur mon amour pour Jésus.
Sara Lapointe, 21 ans, engagée à l'École Internationale d'Évangélisation.

 

Je chemine à présent pour donner toute ma vie à Dieu au sein de la Famille Marie-Jeunesse. Cette famille est le lieu de naissance de ma vocation. Aujourd’hui, je suis heureuse d'en faire partie! Actuellement, je suis probaniste dans la communauté. Ce temps me permet d'approfondir mon appel. Intérieurement, je sens mon désir de la vie consacrée grandir de plus en plus. Je rends grâce à Dieu pour cette joie qui dure et qui me remplit au quotidien, peu importe ce que je fais. Aussi, à travers ce temps de probation, le Seigneur vient élargir mon cœur. Je découvre que j'aime l'Église et je veux offrir ma vie pour elle, pour les jeunes.
Émilie Françoise, 21 ans, probaniste.

 

Depuis mon arrivée à Marie-Jeunesse, il y a trois ans, je découvre la beauté de la vie consacrée. Alors que je me sentais incapable de faire assez de choses pour montrer à Dieu mon amour, j'ai appris que l'essence de la vie consacrée ne se trouve pas dans le faire mais plutôt dans l'être. Il s'agit d'être là, simplement, pour la Beauté et la Joie de Dieu, comme le dit notre charisme. En passant du temps avec Jésus, que ce soit dans la prière, dans mes tâches ou avec mes frères et sœurs, je lui permets de vivre en moi et d'être de plus en plus présent dans le monde.
Krista Wawrykow, fmj, 25 ans, engagée temporaire.

 

Le grand nombre de jeunes qui fréquente Marie-Jeunesse appelle à un don total et un dépassement de soi pratiquement incessant. Ainsi, en détournant mon regard de moi-même pour l'ouvrir sur les autres jeunes, j'ai appris à devenir un peu plus un homme debout, à dépasser mes limites et à découvrir qui je suis plus profondément. L’exigence demandée par Jésus va de pair avec le bonheur dont il me comble! Quelle joie de me donner pour l'amour du Christ! Je sens, au plus profond de moi, combien je suis fait pour cela! Oui, en donnant la vie de Jésus, je reçois moi-même la vie.
Charles Vallières, fmj, 28 ans, engagé définitif et séminariste.